Actualité

Plus de photos sur nos sites Facebook : www.facebook.com/pages/TRAIN-THUR-DOLLER-ALSACE et www.facebook.com/pages/X-4395-du-Train-Thur-Doller-Alsace

Restauration de la locomotive 030T Meuse n°51

30 juin 2013

La locomotive est inaugurée le 30 juin, en présence des personnalités locales. Depuis, elle circule à tour de rôle sur les trains réguliers d'été.

La 030T Meuse fut la première locomotive à vapeur à assurer l'exploitation touristique du Train Thur Doller Alsace en juin 1976 (ex CFTVD). Depuis 1998, elle est arrêtée suite à sa chute de timbre.
Construite aux Ateliers de Construction de la MEUSE (Liège) en 1914, elle développe 350 cv sous 12 bars. Elle fut affectée aux CF Nord-Est à Rambervillers (88-Vosges) de 1914 à 1944 puis sur la ligne Robert Espagne-Haironville (55-Meuse) de 1944 au 31-12-1971.

La locomotive a été garée dans la dépôt de Burnhaupt depuis cette date, dans l'attente de sa restauration. C'est la "location" de la locomotive Mallet sur la ligne de la vapeur du Trieux qui a permis à l'association d'entamer la restauration de cette machine. En effet, aucun travaux ne peut commencer sans quelques économies....

La 1ère étape a été de constituer un dossier pour faire classer la locomotive Monument historique et faire un récpaitulatif de tous les travaux à effectuer. La Meuse, construite en 1914, présente un interêt certain pour le patrimoine, puisqu'elle a effectué sa carrière dans les Vosges pour le transport de voyageurs. Il faut également noté, qu'elle a gardé des souvenirs des guerres mondiales : impacts de balle dans les bacs à eaux et trous d'obus dans la chaudière. Et fin 2010, la locomotive a été classée aux Monuments Historiques.

Parallèlement à cela, les membres bénévoles ont commencé à chercher des entreprises capables de s'engager dans un tel travail de restauration. Une seule réponse est revenu provenant d'une entreprise en Pologne (les entreprises françaises contactées n'ont pas répondu à nos demandes de devis).

Un gros travail de démontage a eu lieu pour démonter la chaudière afin de l'expédier en Pologne (il faut démonter la cabine et les bacs à eaux et bien sur, démonter les tuyaux, vis et tout autre conduits fixé sur la chaudière). La restauration de la chaudière avance bien et cette dernière devrait revenir au printemps 2011.

Du coté de l'Alsace, les travaux avancent également : la locomotive est levée, les essieux nettoyés puis rangés, les boites d'essieux sont dégraissées, remise en état. Le châssis de la locomotive est sablé puis peint. La chaudière est revenue de Pologne en mai 2011 et a été ré installée sur le châssis puis ré ajustée durant l'hiver 2011/2012. La chaudière est très rapidement peinte en noire afin de ne pas s'abîmer. 

Les bénévoles attaquent alors la remise en état des soutes à eau : la partie supérieure est conservées, tandis que la partie inférieure est remplacée car trop usée. Puis la cabine a été remonté, étape par étape, avec le tuyautage de tous les mécanismes de fonctionnement : pompe à air, injecteur (en masse), régulateur, sifflet et indicateur de vitesse.

Les essieux ont été envoyé en re-profilage et reviennent à l'été. L'ajustement des boites d'essieux et coussinets de boite va ensuite occuper les bénévoles, afin que la locomotive puisse être reposée le plus rapidement sur ces roues. Cette opération aura lieu en juillet 2012. Le remontage de la cabine continue. 

Hiver 2012 / 2013, l'embiellage a été refait à neufs : coussinet de bielles ajustés et jeux repris. Les organes de freins ont été entièrement révisés. La distribution est calée début mai et les dernières couches de peintures finissent la rénovation : la locomotive est prête pour sa chauffe d'essai : en mai 2013, la locomotive effectue sa 1ère sortie. Tout se passe bien.

Après 4 ans de travaux et 7 000h de travail, la locomotive 030T Meuse a repris du service. Le 30 juin 2013, une cérémonie d'inauguration a eu lieu, en présence des personnalités locales, une bouteille de champagne a été cassée sur la bielle de la locomotive, avant que celle ci n'effectue son voyage inaugural à destination de Sentheim.

 

meuse
Le coupé de ruban
 
triple-traction
Les trois locomotives à vapeur de l'association, en triple traction au départ de Cernay St André
 
la-meuse
La Meuse en tête du train régulier, sortie du pont Henri à Burnhaupt


Retour