Les trains à thème 2019



150 ans de la ligne Cernay-Sentheim

Dimanche 7 Juillet

Le TTDA va fêter le cent cinquantenaire de la ligne de chemin de fer Cernay-Sentheim, qui fut mise en service le 30 juin 1869 par la Compagnie des chemins de fer de l’Est . Son exploitation commerciale a duré 103 ans, et après quelques années d’errance, a retrouvé une exploitation touristique depuis 43 ans.

2-150-ans-cernay-sentheim-webOn pourra découvrir dans une exposition à la gare de Sentheim des reproductions de nombreux documents d’époque, des plans de gares et d’ouvrages d’art, des objets contemporains des débuts de la ligne, et des maquettes des gares de Sentheim et Guewenheim.
Des personnages costumés vont investir le train et la gare, pour replonger les voyageurs du XXIe siècle dans l’ambiance des gares du XIXe que l’on nommait encore « débarcadères ». Des objets relatifs au voyage, de petites saynètes feront redécouvrir les nouveautés de l’époque, comme la photographie instantanée sur plaques au collodion humide.

Un livret et des fiches descriptives seront proposées au public, ainsi que l’ouvrage « le chemin de fer dans la vallée de la Doller ». La visite de l’expo est libre et est ouverte de 11h à 18h
Petite histoire de la ligne

inauguration-niederbruck---collection-vincent-kauffmann-La ligne de Cernay à Sentheim est une section de la liaison projetée de Belfort à Guebwiller et Bollwiller. La section Cernay-Sentheim fut établie un an avant celle de Bollwiller à Guebwiller, et fut ouverte au trafic le 30 juin 1869, sans cérémonie d’inauguration puisque c’était seulement une section d’une ligne qui resta inachevée suite à l’annexion de l’Alsace en 1870. La plateforme fut acquise pour la double voie, mais c’est une voie unique qui a desservi quatre petites gares de type Migneret pour chemins de fer secondaires. Au cours du voyage, le train fera une halte un peu prolongée à la gare de Guewenheim qui n’a pas été détruite par faits de guerre en 14-18. On y reconnaît un corps de bâtiment type A standardisé par les chemins de fer de l’Est et elle a encore sa halle à marchandises dans son aspect d’origine.

La gare de Sentheim était pourvue d’installations terminales — remise à locomotives et château d’eau, conçues pour être temporaires. Contrairement au tracé des TGV, il y a eu lutte pour que le train passe par le village, et Masevaux s’est trouvée à l’écart des tracés projetés vers Belfort. La gare de Sentheim resta le terminus de la ligne jusqu’en 1884, où la prolongation vers Masevaux fut réalisée en chemin de fer vicinal (sur le bas-côté de la route). C’est seulement en 1901 que le fond de la vallée fut desservi jusqu’à Sewen.

Pratique :

Train à vapeur :

Tarifs :

Vente des billets :

Paiements acceptés : Carte bancaire, espèces, chèques bancaires, chèques vacances. Les cartes de réductions, coupons de réduction, billets gratuits ou offerts sont valides pour cette animation.



Retour